• LES GINGUETTES


    • Chaque dimanche, dans les guinguettes

      L'accordéon est en fête

      Les danses se succèdent

      A te faire tourner la tête

       

      L'impression d'avoir quinze ans

      Dans les bras d'un prince charmant

      Tu vis ces moments féériques

      Où la musique est magique

       

      Tous ces morceaux de ta jeunesse

      Et tu danses à perdre haleine

      Dans ce tourbillon idyllique

      Où enfin tu te sens libre

       

       

      Tu t'offres une parenthèse

      Dans un lieu où rien ne te blesse

      Tes yeux flirtent sans vergogne

      Ton rire explose dans ta gorge

       

      Ton sourire illumine ton regard

      Qui s'ouvre sur un  ciel sans nuages

      Enfin tu te sens vivante

      Tu as encore l'âme d'une amante

       

      Pour ce soir, le bal est fini

      Tu vas repartir dans ta vie

      Demain sera un autre jour

      Une nouvelle semaine sans amour

       

       

      Et puis, de nouveau c'est dimanche

      Te voilà dans ta robe blanche

      Ça y est le bal commence

      En cadence.....

    « TENDRE ENFANCE »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :