• MAMAN

    Tu es partie sans prévenir
    Au seuil de cette nouvelle année
    Tu ne voulais pas nous faire souffrir
    Tu ne voulais pas nous voir pleurer
     
    Tu as entamé ce matin
    Un nouveau voyage, dont nul ne revient
    Tu as traversé les années
    En prenant garde de ne pas blesser
    La Vie ne t'a pas épargnée
    Tu as toujours tout supporté
     
    Tu nous a donné tant d'Amour
    Au fil des heures, au fil des jours
    Tu t'es si souvent oubliée
    En conjuguant le verbe Aimer
     
    Ma petite Maman adorée
    Pardon si je t'ai fait pleurer
    Je veux croire encore
    Que tu es près de moi
     

     
     
     

    « AUTO- DERISIONODE A L'AMOUR »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :