• NATURE EN SOUFFRANCE

    J'ai ouvert mes volets sur un matin blafard

    La Nature est figée, mon cœur en désespoir

    Les arbres squelettiques se fondent dans le brouillard

    Le givre y dessine plein de formes bizarres

     

    Le ciel comme un linceul n'engendre que l'ennui

    La Nature en souffrance, tout est couleur de pluie

    La tempête s'est levée sur la plaine endormie

    Le village se réveille; écoute le vent rugit

     

    Les rafales se succèdent dans un ciel gris argent

    La pluie s'est invitée et danse avec le vent

    Le soleil s'est pendu tout en haut du sapin

    La lune lui rend hommage dans le petit matin

    18 Mars 2019

     

    « POUR TOI »

  • Commentaires

    1
    Lundi 18 Mars à 20:22

    Bonjour Mistou

    Ce poème est magnifique !

    Il nous dépeint bien la période actuelle !

     

    Je suis contente de te revoir sur ton blog

    Je te souhaite une bonne semaine

    gros bisou

    Jane

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :