• Chaque matin au réveil
    C'est le même rituel
    Son visage sans âge l'interpelle
    Elle n'a aucune complaisance
    Pour ce physique en déchéance.
     
    Ses yeux se sont ternis,
    L'étincelle s'est enfuie
    Ses cheveux ont blanchi
    Elle traque la moindre ride.
     
    Ce si joli sourire
    Qu'elle avait autrefois
    S'est figé à jamais
    Sur son cœur qui a froid
     
    Elle se sent transparente
    Elle a perdu confiance.
    Dans ce monde d'Indifférence
    Elle n'est qu'une carapace
    Qui explose en silence
     
    Dans cet appartement
    Où elle passe tout son temps
    Elle s'invente des histoires
    Pour ne pas tout voir en noir.
     
    Son esprit est parti
    Très loin dans le passé
    Elle a même entendu,
    Elle peut vous le jurer
    Son fils à son oreille,
    Lui dire " Maman je t'aime "
     

    OUTRAGE DU TEMPS QUI PASSE


    votre commentaire
  • La Colère et la Souffrance
    Sont entrées en guerre contre l'Indifférence
    Celle-ci se défend de manquer de respect
    Puisque c'est comme ça depuis la nuit des Temps
     
    La Colère tempête, la Souffrance interpelle
    L'Indifférence regarde, elle sent le vent tourner
    Et pour se protéger, appelle l'Égoïsme
    Il faut être réaliste" Seule " elle ne pourra pas
    Défendre sa mauvaise Foi
     
    L'une à la rage au ventre, l'autre à le cœur malade
    Elles ne savent même pas
    Qui d'elles deux à le plus mal
    Souffrance..... Colère.....
    Mon Dieu, expliquez moi
    Pourquoi tant de misères

     

    SOUFFRANCE.... COLERE


    votre commentaire
  • Nous nous sommes rencontrés sur la toile
    Un poème pas vraiment banal
    Un écho très favorable
    Des petites phrases en dérobade
     
    Un petit flirt tout en finesse
    Des mots qui parlent "Tendresse?"
    Des silences qui suggèrent
    Un impossible rêve
     
    Des réparties du tac au tac
    Le Temps qui fait tic tac... tic tac
    Quelques lignes à l'encre du cœur
    On pourrait presque croire au Bonheur
    Un zeste de Confiance qui tue l'Indifférence
     
    Le stylo qui te prend la main
    Tout en sourire te montre le chemin
    Il n'est nul besoin de quatrain
    La Vie est à portée de mains

    LEGERETE


    votre commentaire
  • Je divague, je divague
    Je surfe sur la vague
    De tous mes états d'âme
    Je divague
     
    Je divague, je divague
    Vous pensez que je blague
    Ça ressemble à un gag
    Je divague
     
    Je divague, je divague
    Je passe du rire aux larmes
    J'aime me sentir femme
    Je divague
     
     
    Je divague, je divague
    Ma plume part en zigzag
    J'évite la noyade
    Je divague

     

    JE DIVAGUE


    votre commentaire
  • Du fond de ma mémoire
    Quand je vois tout en noir
    Du fond de ma détresse
    Du fond de ma faiblesse
     
    Du fond de ma Souffrance
    De mon incohérence
    Je rêve à une aurore
    Parsemée d'étoiles d'or
     
    Dans le matin blafard
    Où mon esprit s'égare
    J'accoste d'autres rivages
    Sous un ciel sans nuages
     
    Je sens le soleil
    Me caresser la peau
    Je laisse ma tristesse
    Se noyer dans les flots
     
    J'imagine ton visage
    Quand tu te penches vers moi
    J'imagine ton regard
    Je crois entendre ta voix
     
    Dans ce nouveau matin
    Tu me prendras la main
    Effacé le chagrin
    Sur un autre chemin
     

    RENAISSANCE


    votre commentaire
  • Si Dame Nature choisit
    De prendre ma raison
    Si mon esprit décide
    De me mettre en prison
     
    Je brûlerai la Vie
    J'interdirai l'ennui
    Je ferai du Soleil
    La huitième Merveille
     
    S'il me faut survivre
    Sans la moindre Passion
    Si tous mes souvenirs
    Ne sont que déraison
     
    J'instaurerai le Bonheur
    Pour juguler la Peur
    Pour conjurer le sort
    Je prierai aux aurores
     
    Si la Vie, un jour
    Devenait invivable
    Si la Vie tout à coup
    Se transformait en drames
     
    Je ferai de ce monde
    Un immense Carrousel
    Saturé de tendresse
    De joies et d'allégresse
     
    Si je n'ai plus d'Avenir
    Et que j'oublie mon nom
    Si je ne dois me souvenir
    Que d'un seul prénom
    Si.......
     

     

    SI.......

     

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique