• Lorsque le cœur s'en mêle
    Pour compliquer la Vie
    Lorsque même ses nuits
    Lui refusent l'oubli
     
    Puisque ses sentiments
    Ne comptent que pour du vent
    Quand elle crie ses tourments
    Et que personne n'entend
     
    Elle a tellement d'amour
    A donner en partage
    A vivre jour après jour
    Il faut tant de courage
     
    Elle n'a que son sourire
    Pour masquer sa douleur
    Que ses éclats de rire
    Pour conjurer la peur
     
    Elle n'a que des mots
    A coucher sur la page
    Des mots qui resurgissent
    Du fond de sa mémoire
    Comme une litanie,
    Comme un exutoire

    RIEN QUE DES MOTS

     

    votre commentaire
  • Au firmament de mes nuit blanches
    Lorsque tout n'est qu'incohérence
    Que je me perds dans le silence
    Je me délite dans la souffrance

    Lorsque la nuit me prend mon âme
    Pour la transformer en larmes
    Quand les petits matins déchantent
    Que la souffrance devient amante

    Lorsque je descends en enfer
    Où se confondent amour et haine
    Quand les draps de mon lit
    Se glacent de mes insomnies

    Lorsque ta place reste vacante
    Et ne m'offre que le silence
    Que j'ai le mal de toi
    De ton corps, de ta voix

    Lorsque la nuit me prend au piège
    Entre ses griffes acerbes
    Quand le silence devient tonnerre
    Et me plonge dans les ténèbres

    Quand j'ai le mal de moi
    Que je ne pense qu'à toi
    Quand je suis amputée
    D'une partie de mon âme

    Lorsque mes sens s'embrasent
    Et que je me sens femme
    Lorsque l'aube blafarde
    Me trouve encore en larmes

    Quand le jour me trouve épuisée
    D'avoir rêver que tu m'aimais
    Quand je me perds dans la souffrance
    Je t'entends me parler d'espérance

    HYMNE A LA NUIT

     

    votre commentaire
  • Rien ne change
    Toujours cette souffrance
    Je hais cette solitude
    Devenue habitude
     
    Le silence me vrille les tympans
    Les heures s'égrennent lentement
    Tout me parait hostile
    Angoissant,insipide
     
    A quoi bon continuer
    A quoi bon espérer
    Comment contrer cette solitude
    Que je ne supporte plus
     
    Je me suis perdue dans des rêves éphémères
    Qui me parlaient de joies,de bonheur,de lumière
    Le réveil est brutal
    Pourquoi ai-je aussi mal?
     
    Le soleil est parti en vacances
    Chez moi,il n'y a que le silence
    Tout est gris,triste et sale
    La douleur est insupportable
     
    Le téléphone reste muet
    La pluie ne cesse de tomber
    J'ai l'impression de me noyer
    De n'avoir jamais exister

    SPLEEN


    2 commentaires
  •  

    Tu pars,tu as tué l'espoir
    Cet espoir insensé
    Ce Bonheur tant rêvé
    Auquel je voulais croire

    Une fin de vie à deux
    Une fin de vie heureuse
    Une fin de vie sereine
    Où l'on aurait laissé
    Derrière nous,toutes nos peines
     
    Tu parles de partir
    Pour ne plus revenir
    Tu rêves de voyages
    De nouveaux paysages
    Et de nouveaux visages
    Tu rêves de "Liberté"
    Oubliant le passé
     
    Aujourd'hui tu es prêt
    Et tu vas tout quitter
    Pour larguer les amarres
    Peu t'importe mes larmes
    Pour toi,ce n'est pas un drame
     
    Ces années près de Toi
    A ne voir que par Toi
    A ne vivre que pour Toi
    A ne penser qu'à Toi
     
    A ne plus savoir rêver
    A ne plus exister
    A me nourrir de larmes
    A en perdre mon Âme.......
    J'ai oublié de Vivre.

    J'AI OUBLIE DE VIVRE


    1 commentaire
  • La Libido, Quel joli mot !
    Elle qui se joue de notre âge
    Lorsque l'Amour est en partage
    Pour nous offrir ce beau cadeau
     
    Au seuil de notre vieillesse
    Elle se transforme en tendresse
    Et nous abreuve de caresses
    Pour nous mettre le cœur en liesse
     
    Elle qui calme nos insomnies
    Et nous fait aimer les nuits
    Qui sait chasser de notre vie
    Tout ce qui ressemble à du gris
     
    Quand elle se fait conquérante
    Comme une merveilleuse Amante

    Elle qui nous fait nous sentir Femme

    Et calme notre vague à l'âme


    votre commentaire
  • C omme une vraie Maman
    O ubliant ses problèmes
    R echerchant le bien-être
    I ndispensable à Tous
    N i trop sévère
    N i injuste
    E n phase avec toi même

    CORINNE


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique