• Demain, elle quitte l'hôpital
    Pour reprendre une vie banale
    Une Vie faite d'indifférence
    Une Vie teintée de souffrances

    Une routine bien rodée
    Pour accompagner ses journées
    Elle va tout droit dans le mur
    L'existence lui parait si dure

    Une vie sans aucun dialogue
    Une vie quasi sans paroles
    Une vie tout en mal-être
    Qui lui impose de paraitre

    La douleur se réveille
    Dans un monde où tout la blesse
    Dans ce monde sans aucune couleur
    Où doucement, son cœur se meurt.


    3 commentaires
  • Des blouses blanches tout en sourires
    Des paroles rassurantes
    Pour atténuer la souffrance
    Des soins tout en douceur
    Pour un peu de bonheur
    Sur un fond de musique

    La bonne humeur sur quatre pattes
    Qui dans l'hôpital se balade
    Pour t'apporter du réconfort
    Le jour, la nuit jusqu'aux aurores

    Elles laissent de côté leurs misères
    Pour prendre en charge tes problèmes
    Elles sont toujours à ton écoute
    Dès que tu as le moindre doute

    Elle se fondent dans le paysage
    Pourtant elles sont indispensables
    Elles sont toujours aux petits soins
    Et sont là au petit matin
    Pour te faire croire à demain


    votre commentaire

    • Chaque dimanche, dans les guinguettes

      L'accordéon est en fête

      Les danses se succèdent

      A te faire tourner la tête

       

      L'impression d'avoir quinze ans

      Dans les bras d'un prince charmant

      Tu vis ces moments féériques

      Où la musique est magique

       

      Tous ces morceaux de ta jeunesse

      Et tu danses à perdre haleine

      Dans ce tourbillon idyllique

      Où enfin tu te sens libre

       

       

      Tu t'offres une parenthèse

      Dans un lieu où rien ne te blesse

      Tes yeux flirtent sans vergogne

      Ton rire explose dans ta gorge

       

      Ton sourire illumine ton regard

      Qui s'ouvre sur un  ciel sans nuages

      Enfin tu te sens vivante

      Tu as encore l'âme d'une amante

       

      Pour ce soir, le bal est fini

      Tu vas repartir dans ta vie

      Demain sera un autre jour

      Une nouvelle semaine sans amour

       

       

      Et puis, de nouveau c'est dimanche

      Te voilà dans ta robe blanche

      Ça y est le bal commence

      En cadence.....


    votre commentaire
  • Nos deux cœurs sont blessés
    Nos deux cœurs sont brisés
    Ils ont tout supporter
    A ne vouloir qu'aimer

    Ils se sont racontés des histoires impossibles
    Qui leur ont seulement permis de survivre
    Enjolivés des souvenirs
    Pour conjurer le mal de vivre

    Ils ont voulu y croire
    Chercher dans leur mémoire
    Ils sont dans le déni
    Rêvant d'une autre vie

    Ils souffrent en silence
    Voulant croire à la chance
    Ils ne baissent pas les bras
    L'Amour est toujours là.


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique