• SOLITUDE... SOLITUDE A DEUX

    La porte s'est refermée sur un total silence
    Sur une profonde souffrance
    Sur une solitude dont elle ne voulait pas
    Qu'elle devienne "Habitude"
     
    Solitude
    Un mot si banal, qu'il est banalisé
    Pas facile à comprendre, pas simple à exprimer
    Ses timides tentatives pour briser le silence
    Se sont heurtées au mur de son indifférence
     
    Bien sûr, il rentrera à l'heure du déjeuner
    Il sera mettre à table, sans aucun état d'âme
    Il fait encore partie de cette "Génération"
    Où tout est acquit sans la moindre question
     
    Dans ce petit appartement,
    Où le silence est permanent
    Ils ressembleraient presque
    À des "morts- vivants"
     
    Puis il repartira retrouver ses amis
    Reprendra cette vie, où elle n'a pas sa place
    Qu'importent les états d'âme
    Puisqu'on a qu'une Vie
     
    La clef dans la serrure
    Comme une blessure
    Revient la Solitude.....
    La solitude à deux
     

    SOLITUDE... SOLITUDE A DEUX

    « OUTRAGE DU TEMPS QUI PASSEDOULEUR »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :